#CHAUFFAGE : piloter son chauffage sans box domotique, quelles solutions ?

Bonjour à tous,

Quand je parle de l’automatisation de la maison avec mon entourage, beaucoup trouvent cela génial. Mais malheureusement peu de personne sont réellement prêtes et encore peu sautent le pas pour s’équiper de box domotique… Prix, sécurité des protocoles, à priori sur la complexité d’installation, respect de la vie privée… Fondée ou pas, les raisons abordées sont multiples..

Cependant, j’ai quand même pu constater qu’une petite majorité est tout de même très intéressé pour passer à l’action, notamment pour économiser de l’énergie sur le chauffage MAIS sans vouloir quelque chose de compliqué à installer, comme une box domotique, et qui ne coûte pas une fortune …
Bref, toutes les discussions que j’ai eues avec mon cercle familial et mes amis m’ont inspiré cet article.

Je vais donc tenter de vous faire une petite liste des meilleures solutions qui existent sur le marché pour piloter le chauffage de votre maison, depuis n’importe quel endroit (avec du réseau quand même!) depuis votre smartphone, SANS box domotique et SANS installation complexe.

1/ Piloter ma maison à distance, pourquoi faire ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir piloter votre maison à distance, même si cela reste un « confort », l’investissement réalisé dans un thermostat connecté peut aussi vous permettre de faire baisser la facture énergétique.

En effet, ces thermostats connectés possède des plages de réglages plus fines que celles des chaudières conventionnelles. Pilotable par l’intermédiaire d’applications dédiées, ils possèdent souvent des planning de chauffe ajustables permettant de déclencher l’allumage ou l’extinction de la chaudière à la minute près. Là où sur les anciens modèles on devait souvent se contenter de programmes « tout fait », pas forcément adapté à ce que l’on voulait..  De nouveaux thermostats sont mêmes dotés d’une intelligence qui apprend à détecter vos habitudes de chauffe et permettent, par anticipation automatique, d’ajuster le chauffage de votre domicile sans aucune action de votre part ! 

Dans une moindre mesure, mais non négligeable également, ce type de thermostat peut vous faire économiser de l’argent en coupant la chaudière « à la demande ». Par exemple, un imprévu arrive, vous avez mis la maison en mode « éco » et la chaudière ne va pas tarder à se lancer en mode « confort », mais un imprévu vient déranger votre planning habituel! (courses à faire, emmener les enfants chez le médecin …) Vous savez que vous n’allez pas rentrer de si tôt…  Eh bien grâce à un thermostat connecté et son application magique, vous pourriez décaler le passage en mode confort de votre chaudière et ainsi éviter de chauffer « pour rien » votre maison.
Certains de ces derniers sont même capable de détecter une présence dans votre domicile et peuvent donc couper « tout seul » (avec une confirmation quand même) votre chauffage. 

Toujours dans le but de vous faire économiser de l’énergie, certains modèles de thermostats connectés peuvent récupérer les données météorologiques de votre secteur d’habitation et peaufiner ainsi le chauffage de la maison en ajustant la puissance en fonction des températures prévues.

Autre exemple, mais là nous sommes plus dans le domaine du « confort ». Nous sommes en saison froide et vous partez en vacances, en WE dans votre famille qui habite à quelques heures de route. Généralement les gens mettent le chauffage en mode Eco et attendent de rentrer pour le mettre en mode confort. Lors du retour dans la maison, « on se caille »…
Avec un pilotage à distance du chauffage, vous pourriez déclencher votre chaudière ou vos radiateurs dès que vous arrivez proche de chez vous et ainsi, profiter d’une maison chaude à votre arrivée.

Un autre avantage des solutions qu’offrent ces thermostats connectés est que ces derniers sont quand même plus facilement programmables et plus intuitifs que les commandes traditionnelles fournies par les chauffagistes ! 

Image parLUM3N de Pixabay

2/ Quelles solutions ?

Aujourd’hui, il y a du choix ! Automatiser sa maison et la piloter à distance, même sans vouloir utiliser des gadgets à outrance, n’a jamais été aussi simple ! Nous allons balayer, ensemble, les solutions existantes en fonction de votre mode de chauffage.

2.1 Piloter une chaudière (toutes énergies confondues)

Qu’elle soit électrique, à fioul, à gaz, à granulé, ou encore à déchets de bois, toutes les chaudières fonctionnent à peu près sur le même principe : la machinerie est placée dans une buanderie, loin des pièces de vie, et c’est un thermostat déporté, généralement placé dans votre pièce de vie, qui indique à votre chaudière quelle est la température « ambiante » de votre maison.
Lorsque la température ambiante est supérieure à la consigne, alors la chaudière s’éteint et inversement s’il fait plus froid.
Si votre maison est équipée de radiateurs à fluide, vous possédez également des vannes thermostatiques qui vont leurs permettre de chauffer les pièces dans lesquelles ils sont situés. Et si vous avez un plancher chauffant, vous possédez peut être des électrovannes et une sonde dédiée qui permettent de piloter la température de ce dernier.

Chaque installation est unique de part sa composition, mais dans tous les cas, si l’on veut piloter son chauffage à distance, il vous faudra soit connecter votre thermostat ambiant, soit les vannes thermostatiques de vos radiateurs.

Avant de partir dans les solutions, il est important de connaitre le fonctionnement de sa chaudière. Certains vieux modèles étaient des systèmes ON/OFF, un peu comme les radiateurs électriques. Elle se met en route dès que la température est inférieure à la consigne et s’arrête dès que la consignes est atteinte.
Puis les choses ont évoluées et les fabricants se sont mis à faire des chaudières un peu plus malignes, capable de réguler leur puissance de chauffe en fonction du besoin. Cette dernière méthode de fonctionnement étant nettement moins énergivore… le pic de consommation de carburant (gaz, fioul…) étant au démarrage.

Avec ce petit détail d’information, on peut donc facilement comprendre que l’on ne peut pas associer n’importe quel type de thermostat connecté, avec n’importe quelle chaudière…

A/ Votre chaudière est de type ON / OFF

Certes, moins économe en énergie que les chaudières capables de réguler leur puissance, mais c’est pour ce type de chaudière qu’il y a le plus de choix !
C’est le type de thermostat que l’on trouve le plus facilement dans le commerce puisque beaucoup d’anciennes chaudières fonctionnent avec ce principe de pilotage. L’installation est relativement simple et se fait rapidement.
L’avantage est que beaucoup de thermostats sont compatibles, puisque pour les piloter vous n’aurez besoin ni plus moins que d’un relais ON/OFF connecté.

Voici quelques thermostats compatibles :

B/ Votre chaudière régule sa puissance

Bonne nouvelle, maintenant de plus en plus de thermostats connectés sont capables de gérer la puissance de chauffe d’une chaudière. Depuis que les fabricants ont décidés d’utiliser des protocoles standard de communication, dont le fameux OpenTherm, il est possible de remplacer les thermostats fournis d’origine par des thermostats connectés!

Attention à bien vérifier la compatibilité de votre chaudière avec ce protocole! Certaines marques ne proposent que des protocoles propriétaires et ne sont donc pas compatible avec OpenTherm (un article traite très bien le sujet sur le blog ElyoTherm).

Voici quelques thermostats compatibles :


Image parri de Pixabay

C/ Vous voulez aussi contrôler les vannes thermostatique de vos radiateurs

Comme je vous le disais en préambule, la chaudière possède un thermostat « d’ambiance » lui permettant de connaitre la température de votre logement, mais si vous possédez des radiateurs connectés à votre chaudière ces derniers peuvent réguler leur température dans la pièce ou ils se trouvent (ils dépendent quand même de la consigne de la chaudière, on est bien d’accord).
La bonne nouvelle est qu’il existe désormais un moyen de piloter ces vannes thermostatiques à distance depuis votre smartphone. Bon il faudra les remplacer, mais cela reste possible.

Voici quelques solutions de pilotages compatibles (notez que ce sont des kits de démarrage incluant la base + plusieurs vannes) :

2.2 Piloter des radiateurs électriques

L’avantage des radiateurs électrique est que leur pilotage est relativement simple. A moins que vous n’ayez des vieux grille-pains datant des années 70, les modèles vendus durant ces derniers temps, comportent généralement un « fil pilote ».
Et c’est avec ce fameux fil pilote, que l’on va transmettre, au radiateur, les ordres de pilotages : Arrêt, Marche, Eco, Hors Gel.
Le radiateur électrique n’étant pas considéré comme une technologie d’avenir en matière de chauffage, on ne trouve que peu de marque proposant des thermostats connectés destinés à ce type d’appareil.

Rassurez vous, pour ceux qui l’utilisent en appoint ou en chauffage principal, il existe quand même quelques solutions pour piloter nos radiateurs à distance et sans box domotique.
Cependant, vous l’aurez compris , il faudra rajouter un boitier permettant de faire la liaison entre votre radiateur et votre smartphone.

Voici quelques solutions de pilotages compatibles :

2.3 vous souhaitez piloter un poêle à granulés


Si vous avez déjà lu mon article  » #CHAUFFAGE : Poêle à granule et domotique, comment faire le bon choix? « , vous avez pu constater qu’il existe quelques solutions pour commander son poêle à granule à distance via une box domotique. Mais comme nous sommes partis dans l’optique de se passer de ce type d’objet afin d’alléger la facture et d’avoir quelque chose de plus simple, nous allons nous servir de ces thermostats connectés pour pouvoir « connecter » notre poêle à granule

Premier pré requis, il faut que votre poêle à granule possède une sortie « Contact sec ». Tous les modèles en sont quasiment équipés, mais méfiez vous quand même des exceptions et vérifiez physiquement sur votre appareil.

Ensuite, et bien vous l’aurez compris, il vous faudra un thermostat avec un pilotage de type « contact sec ». Via cette connexion, il sera capable d’allumer et d’éteindre votre poêle tout seul, comme un grand.

Quelques conseils avant de partir dans cette solution les yeux fermés :

  • Afin que cela fonctionne, il faudra mettre votre poêle dans un mode « pilotage par sonde externe ». Vérifiez bien sur la notice de votre poêle que vous avez la procédure. Au pire recherchez sur internet.
  • Le poêle à granulé n’est pas conçu pour s’allumer et s’éteindre comme un simple radiateur électrique. Certains fabricants indiquent même un nombre journalier d’allumage maximum : 2 ou 3 allumages maxi par jour semble être un bon compromis pour éviter une usure prématurée de la bougie.

    > Il va falloir être assez pointilleux sur les réglages de votre poêle et de votre thermostat pour éviter cela. Quelques exemples :

    – Comme le thermostat ne gère pas la puissance du poêle, privilégiez de le régler sur une petite puissance, 1 ou 2 maxi afin que la montée en température se fasse plus longuement.
    – Réglez une température cible assez élevée, inatteignable, vous le réajusterez une fois arrivé chez vous.

Voici quelques modèles compatibles avec cette solution :


3/ Conclusion

Aujourd’hui les solutions permettant de connecter son chauffage sont nombreuses et ont tout pour plaire ! Design élégant, facilité d’installation et d’utilisation, cela n’a jamais été aussi accessible.
En adéquation avec votre mode de chauffage, vous trouverez toujours une solution pour piloter votre installation à distance !
Attention toutefois, car on se trouve vite pris au jeu! Une fois que l’on commence à automatiser son chauffage, on est vite tenté de vouloir automatiser le reste de la maison ..

Alors même si les solutions présentées ci dessus peuvent « être moins chères » qu’une installation domotique complète, elles représentent toujours un coût. Certaines box domotique intègrent ces systèmes de chauffage (vérifier les compatibilités entre les modèles avant d’acheter quand même) dans leur interface et votre investissement de départ dans le thermostat connecté ne sera donc pas perdu.
Mais si d’emblée vous étiez parti sur un système domotique, la mise de départ aurait à peine plus importante, mais l’évolutibilité de votre système aurait bien meilleur !

Comparez bien avant de passer à la caisse !

Vincent

Dessinateur /projeteur dans le milieu industriel, issue d’une formation technique, mon parcours professionnel m’a fait naviguer dans plusieurs milieux, techniques. Ayant étudié l’automatisme durant mes études, puis délaissé le sujet plus tard, aujourd’hui je souhaitais m’y replonger en me mettant à la domotique. En effet l’automatisation de la maison me semble aujourd’hui incontournable, notamment pour la gestion d’énergie.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Suscillon dit :

    Bonjour,
    J’ai un radiateur électrique de type radian sans fil pilote. Comment faire pour lui attribuer un système qui permette de le mettre en route en fonction d’une température donnée.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.