#TEST : Amazon Echo Dot, faut il craquer pour l’enceinte connectée du géant Amazon?

Bonjour à tous!

Aujourd’hui je vous propose de tester l’un des tout derniers produits fabriqués par Amazon… l’enceinte connectée Echo Dot 2e génération ! oui, parce qu’il y a bien eu une première version, mais elle n’a jamais été commercialisée en France..

Pour les non-initiés, le principe est simple. Ces appareils sont équipés d’un micro et d’une intelligence qui permet d’exaucer les vœux que vous lui dicterez! Ouvrir les volets, jouer de la musique … j’en passe!

Ces assistants vocaux sont en vogue et envahissent peu à peu les foyers hexagonaux. Il faut dire que les géants de la high-tech se lancent une concurrence férue dans ce milieu! Apple avec le Home Pod, Google avec son google Home et Amazon avec sa suite Echo, les propositions ne manquent pas!

Tous ces modèles ont des caractéristiques qui leur sont propres, mais ils ont tous un point commun, et pas des moindres, celui de vous écouter en permanence. Alors si pour déclencher des actions, il faut dire des mots magiques (par exemple : « Alexa », ouvre les volets), qu’en est-il le reste du temps? Et, notamment, de la sécurité des données? Récalcitrant au début, j’ai finalement craqué pour le modèle d’Amazon entré de gamme suite à une offre promotionnelle, « pour essayer ». Je vous en propose aujourd’hui mon compte rendu !

 

Avant de commencer ce test, commençons par le commencement :

 

Un Assistant Vocal, pourquoi faire?

On peut se dire, un assistant vocal .. A quoi ça sert vraiment ? Est-ce que c’est pas un peu gadget? C’est pas du fric balancé par la fenêtre ?

Alors pour vous répondre, je vais vous raconter un peu mon histoire. À la base, j’étais vraiment sceptique sur le fait de faire rentrer un espion dans mon salon. Puis j’ai vu des tests sur le Google Home et je me suis dit, tiens ça l’air sympa finalement ce genre d’objet. On peut piloter pleins de choses à la voix, créer des notes, lancer de la musique.. Il faudrait peut-être que j’essaie!

Puis l’ Amazon Echo est sorti, je me suis un peu jeté dessus à l’aveuglette pour essayer cette version Amazon (j’aime pas mettre toutes mes infos dans le même panier, Google en sait déjà beaucoup sur moi). Et finalement j’ai découvert que l’on pouvait faire plein de choses avec cet assistant, on peut mettre la musique sans sortir son téléphone, on peut avoir des news, ou des réponses rapides à des questions sans avoir à sortir son ordinateur et on peut piloter sa maison juste à la voix! Bref l’intérêt de cet outil est qu’il vous permet de gagner du temps et des manipulations !

1. DÉBALLAGE

L’emballage est sobre, les différents éléments sont suffisamment bien agencés pour pourvoir subir le transport sans problème. A l’ouverture nous trouvons :

  • L’enceinte
  • la prise d’alimentation USB
  • Une notice
  • un câble d’alimentation USB / Micro USB

 

 

2. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

  • Alimentation : prise micro USB
  • Connectique audio : 3.5mm
  • Connection au réseau : Wifi 802.11a/b/g/n (2,4 et 5 GHz).
  • Connection Bluetooth : pour streaming avec enceinte Bluetooth ou pour utilisation avec télécommande (les enceintes avec code pin ne sont pas utilisables)
  • Dimensions : 32 x 84 x 84 mm
  • Nombre de Micro : 7
  • Poids : 163 grammes

Caractéristiques succinctes que j’ai dégotées sur la notice, malheureusement Amazon reste discret très discret avec le grand public sur les composants et les protocoles utilisés par son enceinte connectée.

 

3.INSTALLATION

 

Rien de très compliqué pour cette partie, prévoir 5 à 10 minutes, histoire de tout assimiler et de ne rater aucune étape.

En premier lieu, branchez votre nouveau jouet et posez le à l’emplacement prévu.

Petit conseil d’expérience, évitez de le placer proche d’une source sonore, comme la télé… Car cela risque de masquer votre voix et L’Echo Dot n’entendra pas bien ce que vous lui dites. Malgré ses 7 micros j’ai trouvé que si l’ambiance était bruyante, l’Echo dot pouvait avoir du mal à comprendre nos commandes.

Une fois cela fait, il faudra vous procurer l’application « Amazon Alexa », dispo sur Android et IOS.

 

 

Après le téléchargement, lancez la et suivez les indications. Dans un premier temps, connectez vous à votre compte Amazon, acceptez les conditions d’utilisation (si vous êtes d’accord bien sûr!), puis sélectionner l’Echo Dot.

Ensuite il faut se connecter directement en wifi à l’Echo Dot pour lui indiquer quel est le mot de passe de votre box / routeur internet. Une fois cette étape affranchie, l’application vous demande des autorisations pour activer les notifications ou pour synchroniser vos contacts. En effet, il est possible d’appeler vos contacts ayant également une enceinte de la gamme Echo directement avec la vôtre!

Une fois que vous avez accepté cela (ou pas! il est possible de refuser les notifications et la synchronisation des contacts), vous avez terminé! Vous pouvez commencer à utiliser votre Echo DOT ! Amazon vous propose même une petite vidéo vous expliquant le fonctionnement de l’appareil.

 

Je ne suis volontairement pas trop rentré dans les détails pour cette partie, il faut dire, qu’il n’y a pas de piège, les explications fournies sont très claires et largement compréhensible même pour les néophytes. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en plus grand, j’ai effectué des captures d’écrans pour chaque étape.

Une fois l’installation terminée, vous pouvez accéder au joli tableau de bord de l’application :

 

 

Maintenant, voyons ce que nous pouvons faire avec cet Echo Dot.

 

4.UTILISATION

 

4.1 L’appareil en lui même

L’Echo Dot est discret et sobre. Il se fait vite oublier une fois installé!  Côté utilisation de l’appareil, c’est tout aussi simple! Sur le dessus nous trouvons 4 boutons :

  • + : monte le volume de l’enceinte
  •  – : baisse le volume de l’enceinte
  •  . : Lance une commande sans avoir besoin de dire le mot magique
  • « micro barré » : permet de désactiver les micros intégrés. le bandeau de l’enceinte s’allumera alors en rouge

 

 

Derrière l’enceinte vous retrouvez une prise micro Usb pour l’alimentation et une sortie 3.5mm pour y brancher une enceinte.

 

4.1 L’application

Vous l’aurez compris, une fois que l’installation physique est faite, on n’y touche plus vraiment. On laisse l’Echo Dot dans son coin, il suffit juste de lui parler pour demander ce que l’on veut et voilà !

Côté software, une fois les étapes d’association terminées (voir paragraphe 3), on peut commencer à faire mumuse avec notre nouveau jouet, en lui demandant « Alexa, quel temps fait il ? », « Alexa, joue moi un morceau de Rock » … etc (A la fin de l’installation, Amazon vous donne quelques idées de « choses à essayer » sur votre enceinte!). D’origine, nous avons des choses basiques, mais déjà bien. Quelques exemples :

 

 

Il est possible de faire bien plus, mais terminons l’exploration de l’application qui pilote cette enceinte! Notez qu’il est possible de se connecter à l’enceinte de deux manières, soit l’application « Amazon Alexa » sur smartphone, soit l’interface web alexa.amazon.fr (dans cette dernière on y retrouve, grosso modo, la même chose que sur l’application avec légèrement moins de possibilités). Mais dans notre cas, je ne vous parlerais que de l’appli smartphone. En voici le menu complet.

 

Notez que les différentes icônes, que l’on voit en bas de l’application sur la capture précédente, sont des liens vers des onglets. Je les détaillerais un peu plus bas.

Musique et livres vous permettra de connecter les services que vous souhaitez utiliser pour écouter de la musique ou lire des livres.

De base l’enceinte utilise le service Amazon Music. Mais il est possible de connecter d’autres services, comme : Deezer (il faut un compte Deezer premium pour utiliser avec Alexa), Spotify (compte premium également requis) et Tune In. Il est également possible d’ajouter des stations radios, mis nous verrons tout cela au paragraphe « skill ».

 

C’est également ici que vous pourrez configurer les services pour la lecture de livre audio. De base, il est possible de faire lire les livres achetés sur Amazon au format « audible » ou Kindle (tous ne sont pas compatible pour ce dernier format)

 

Avec cette enceinte, il est également possible de « noter des choses »!  C’est dans le menu Liste que vous les retrouverez. Deux possibilités : liste de choses à faire, ou liste d’achat. Pour utiliser ce service, il suffit de dire « Alexa, mets des oeufs dans ma liste d’achat » ou encore « Alexa, ajoute « fixer les cadres » dans ma liste de choses à faire » Et paf ! c’est noté dans la liste correspondante. Vous n’aurez plus qu’à aller regardé dans votre appli pour consulter vos notes et à cocher au fur et à mesure que les choses sont faites ou achetées.

 

Rappels et Alarmes : vous permettra de consulter toutes les alarmes que vous aurez programmées ou de voir le minuteur en cours. Vous pourrez également les supprimer ou les éditer via ce menu.

Pour utiliser cette fonction, c’est plutôt simple, il suffit de dire « Alexa, programme une alarme à 8h00 » et hop c’est programmé !

 

Contacts : permets de synchroniser les contacts de son téléphone avec Amazon. Si vous pensez pouvoir appeler votre mari/femme sur son téléphone, avec votre enceinte, je vous arrête, ça n’est pas possible ! Mais l’idée est de voir si dans vos amis, il y en a qui possède une enceinte connecté Amazon. Il est effectivement possible de passer des appels d’enceinte Amazon à Enceinte Amazon!

 

Appareil Alexa : permet de voir tous les appareils Alexa que vous possédez et de les paramétrer (nous reviendrons sur les paramètres un peu plus loin)

 

Routines : menu intéressant pour les passionnés de domotique, puisque ici, il est possible de créer des règles d’automatisation !

Je m’explique. A l’image du service IFTTT, Alexa peut, à l’aide d’un déclencheur, effectuer une action.

Pour cela, vous avez le choix entre deux déclencheurs : une phrase précise que vous dites OU une heure précise.

 

Ensuite il ne cous reste plus qu’à choisir l’action que vous voulez réaliser, par exemple avoir l’état du trafic, avoir la météo, lancer une musique ou encore avoir les news du jour.

 

Plus intéressant, si vous avez des modules « maison connecté » compatibles, comme un thermostat, par exemple, vous pourrez alors régler une température, l’augmenter ou l’arrêter. Et comme L’eedomus fait partie des modules compatibles, cela vous permettra de programmer des scénarios juste avec la voix. (je vous détaillerais cela un peu plus tard)

 

Maison connectée : dans ce menu vous retrouverez toutes les infos concernants vos modules domotique. En effet, certains modules connectés sont compatibles (enfin pilotable) avec Alexa, c’est le cas des ampoules connectées Philips Hue, du thermostat Netatmo ou encore de la box domotique eedomus (liste complète >ici).

Ce menu est divisé en trois onglets

  • « Appareil » dans lequel vous retrouverez tous vos modules connectés (par exemple, dans le cas de l’eedomus, vous retrouverez tous vos modules)
  • « Groupe » vous permettra créer des groupes de module et de les associer à une pièce de la maison

 

 

 

  • « Scène » ici vous retrouverez toutes les scènes que vous avez créées via vos modules, sous réserve de compatibilité. Je m’explique, si vous avez créé des scènes via le pont Philips Hue (module qui pilote les ampoules connectées Philips) vous les retrouverez ici. Pour l’eedomus, malheureusement on ne retrouve pas les règles/ Scénarios que l’on a créé via la box.

 

 

Comme je vous le disais plus tôt, il est possible d’avoir pas mal de chose avec les fonctionnalités de base, mais au fur et à mesure que nous étudions cette application, vous l’aurez compris, on peut en faire encore bien plus !.

Mais pour ajouter ces fonctionnalités supplémentaires, il faut installer des « SKILLS » sur votre Echo Dot (compétence en français). Et là vous avez un catalogue très fourni d’applications, toutes classées par genre. Ça va des applications dédiées aux news, en passant par celles dédiées à la musique ou aux jeux, bref il y a beaucoup de choses. Pour le côté domotique, le catalogue est vaste aussi, on retrouve les applis des principaux modules, comme Netatmo, eedomus, Yeelight …

Vous retrouverez le catalogue complet sur le site amazon dédié.

 

Paramètre : Comme son nom l’indique, ce menu vous permettra de paramétrer votre enceinte. On y retrouve du doublon avec ce que nous venons de voir, mais voici l’anatomie de ce paragraphe :

 

 

Globalement c’est ici que vous définirez les préférences de service pour la musique, le flash quotidien, l’actualité sportive ou le calendrier (possibilité d’associer votre calendrier Google, iCloud ou microsoft) vous pourrez également choisir le trajet sur lequel vous souhaitez être informé du trafic (trajet de travail par exemple). Vous pourrez aussi régler vos paramètres de notification, activer ou désactiver les achats avec la voix, (oui on peut acheter uniquement en disant « Alexa, ajoute à mon panier …), revoir l’historique des demandes que vous avez faites à votre enceinte et consulter un  texte sur ce qu’Amazon fait de vos données personnelles.

 

Le menu « choses à essayer », comme son nom l’indique, vous permettra de retrouver des propositions de choses à tester. voir les captures que je vous ai postés plus haut, c’est exactement les mêmes choses.

 

Au niveau des Onglets que l’on voit en bas de l’appli, vous retrouvez des raccourcis vers les lectures musicales en cours celle lues récemment. L’onglet du milieu (cercle bleu) vous permet d’utiliser Alexa sur votre téléphone! tout comme sur votre Echo Dot. Vous possédez également un onglet de raccourci vers l’utilisation de la fonctionnalité « appel et message » (vous permettant d’appeler des amis possédant également une autre enceinte Alexa), l’onglet de gauche (Home) vous permet de retrouver l’historique des demandes que vous avez faites à Alexa, et pour finir, l’onglet de tout à droite vous renvoi vers les paramètres.

Voilà, nous avons fait un petit tour rapide de cette application. Il y a beaucoup de choses, j’ai essayé de vous montrer les plus intéressantes.

 

5.UTILISATION DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

Difficile de vous faire un test de cette enceinte à proprement parler (ça fonctionne, ça fonctionne pas), mais je vais plutôt vous parler de la manière dont on peu l’utiliser.

L’avantage des « skills » est que l’on peut ajouter plein de fonctionnalité à Alexa. Pour ma part, j’ai pu tester Alexa pour lancer des scénarios domotique, écouter de la musique, noter des rappels ou encore avoir des réponses à des questions. Je vous explique :

 

5.1 Domotique / Maison connecté

 

Avec l’eedomus :

Ma maison est gérée via la box domotique Eedomus, tiens j’ai du pot, il existe une skill Eedomus !!

L’installation est simple! L’équipe de Connected Object (éditeur de l’Eedomus) à prévu un petit guide que vous retrouvez ici.

Petits conseils :

  • Commencez bien la configuration du côté Eedomus, puis continuez par la configuration du côté Alexa.
  • Lors de l’étape : « Sélectionnez un ou plusieurs périphériques que vous souhaitez piloter à travers Echo et cliquez sur Sauvegarder » , n’oubliez pas de renommer par la même occasion vos modules via le petit champ de texte situé en face. Vos modules seront intégrés dans Alexa via leur nouveau nom, par exemple en bas, j’ai renommé « volet » en « volet de la cuisine »

 

Bilan Alexa + eedomus : Malheureusement, il n’est pas possible définir la température des « zones de température » via l’enceinte connectée… Comme vous pouvez le voir, elles ne sont pas encore intégrées alors qu’elles le sont pour le Google Home. Il n’est également pas possible d’interroger ses périphériques pour avoir un retour de la température actuelle par exemple. Bien qu’apparente dans la liste des « choses pilotables par Alexa », il n’est pas possible de changer une phase de la journée avec la voix (enfin malgré mes multiples essais, je n’y suis jamais arrivé).  Il reste donc encore du travail pour l’équipe de Connected Object!

A l’heure actuelle, les choses que l’on peut faire sont : activer ou désactiver des actionneurs virtuels ou des périphériques comportant des relais. Ce qui signifie que l’on peut par exemple, ouvrir /fermer ses volets, activer/désactiver une alarme, allumer/éteindre ses lumières, ce qui est déjà pas mal ! Mais pour la gestion du chauffage, vous l’aurez compris, on ne peut pas faire grand chose pour le moment, sauf si vous possédez un thermostat directement compatible avec Alexa.

S’il n’est pas possible de lancez les scènes créées dans l’Eedomus, notez tout de même qu’il est possible d’en créer  dans l’application Alexa, en utilisant les routines. Voir paragraphe 4.1 menu routine Cela peut être une alternative plutôt intéressante, même si je suis d’accord, cela fait un peu doublon.

 

Avec Jeedom: 

Un plugin est à priori en cours de validation et devrait sortir prochainement. Vous pouvez suivre l’avancée de ce projet sur ce topic.

 

Avec d’autres solutions domotique

Pour le moment les systèmes ayant une skill associés sont les box :

  • Vera (uniquement aux US)
  • Fibaro,
  • Home wizard,
  • Lifedomus de Delta Dore
  • Tahoma de Somfy
  • Zipabox de Zipato

(liste non exhaustive, n’hésitez pas à regarder régulièrement sur amazon)  

 

Avec les thermostats connectés

Ici, bonne nouvelle, si vous possédez un modèle dont la « skill » existe, alors vous aurez moins de problèmes pour faire fonctionner votre couple (Alexa + votre module) ensemble. Les thermostats les plus populaires et compatibles pour le moment sont :

(liste non exhaustive, n’hésitez pas à regarder régulièrement sur amazon)

N’hésitez pas à consulter les avis que les utilisateurs ont postés sur les skills afin de savoir si elles fonctionnent bien. Généralement s’il y a des problèmes ils sont reportés assez vite.

 

Avec IFTTT

Pour ceux qui utilisent ce service pour automatiser certaines taches de leur quotidien, piloter des modules comme les lampes philips Hue ou Yeelight, ou encore contrôler une box domotique intégrée au service, comme la Fibaro, Smarthing, … Et bien là aussi vous pourrez faire des choses avec Alexa !

Alors malheureusement, Alexa ne peut faire aucune action via IFTTT, n’imaginez pas pouvoir lui faire dire une phrase personnaliséee via ce moyen, cela n’est pas possible.

Par contre vous pourrez utiliser Alexa pour déclencher des actions. Voici les différents déclencheurs possibles :

Il va de soi que le plus courant est le déclenchement via une phrase spécifique. Après l’action peut etre effectuée par n’importe lequel des services compatibles avec IFTTT.

Pour ma part, celui que j’utilise le plus et dont je ne pourrais plus me passer, est celui me permettant de faire sonner mon téléphone lorsque que l’égare dans la maison. Il me suffit de dire « Alexa, déclenche mon téléphone » et hop le téléphone sonne !   Bon c’est un exemple parmi d’autres, mais beaucoup de choses sont possibles. Un deuxième intéressant est celui permettant de synchroniser les listes enregistrées via Alexa sur le module de rappel IOS.

Pour voir plus de scénarios, n’hésitez pas à consulter la liste des scénarios IFTTT populaires > https://ifttt.com/amazon_alexa

 

Avec OpenHab

Alexa est compatible avec OpenHabian (une skill lui est dédiée), un logiciel open source permettant la gestion de ses composants domotique. A l’heure actuelle, je n’ai pas encore pu tester cette solution.

Si je vous en parle c’est parce que je suis tombé sur cette solution lorsque j’ai voulu faire dire à mon Echo Dot des phrases personnalisées via un appel HTTP, comme je le faisais avec mon Nabaztag avant qu’il me lâche.

En effet, via la skill eedomus, il n’est pas possible d’avoir un retour via Alexa sur l’état de ses capteurs. L’idée serait donc d’avoir un scénario, qui par exemple, lorsque vous activez l’alarme, fasse un appel HTTP qui ferait dire à Alexa : « Alarme Activée ». Mais pour avoir cela, il faudrait passer par ce logiciel OpenHabian qui saurait faire ce fameux appel avec une phrase personnalisée. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez une piste par ici : https://community.openhab.org/t/is-it-possible-to-use-alexa-echo-dot-as-an-output-device-for-a-tts-addon/39565. Pour rechercher via Google utilisez les mots clé TTS + Alexa. J’essaierai de faire un article dès que ça fonctionnera de mon côté.

 

5.2 Musique

C’est le point pour lequel je l’utilise le plus. Quel confort de ne plus avoir à sortir son téléphone ou son ordinateur pour écouter un peu de musique. Il suffit juste de dire « Alexa, joue mon Flow sur Deezer » ou « Alexa, joue Revolution des Beatles » et hop c’est parti !! C’est aussi enfantin que ça !

Alors je vous rassure, effectivement le son de l’Echo Dot n’est pas terrible pour écouter de la musique, à ce niveau là, je regrette un peu de ne pas avoir plutôt choisi L’Echo d’Amazon.. Mais si vous avez une enceinte bluetooth pas loin, il suffit de l’allumer et de dire : « Alexa, connecte toi à mon enceinte bluetooth » pour que la connexion entre les deux périphériques soit faite! Et hop, vous profitez d’une meilleure qualité sonore.

Pour diffuser de la musique, plusieurs possibilités, mais dans tous les cas un abonnement a un service de musique est obligatoire :

  • Amazon Music, inclut si vous avez un compte Amazon Prime / Amazon Music Unlimited
  • Deezer, fonctionne si vous possédez un compte premium
  • Spotify, fonctionne si vous possédez un compte premium
  • Tune In, moins connu en France, c’est un service qui vous permet d’écouter la radio en ligne gratuitement.

Si vous n’avez pas de compte chez l’un de ces prestataires et que vous ne souhaitez pas en ouvrir un, pas de panique, le catalogue de skill propose toutes les applications des radios nationales (Nrj, Europe 1 .. Indé Radio vous permettra également d’écouter les radios locales). Il existe aussi d’autres skills plus exotiques vous permettant de diffuser des bruits de la nature ou des sons de l’océan (« son océan » ou « sons relaxant : plage »).

J’aurais aimé voir d’autres services, comme Souncloud, par exemple, mais bon je ne désespère pas. Globalement tout fonctionne bien pour ce point là même si j’aurais aimé que cela fonctionne également avec les versions gratuites des comptes Deezer ou Spotify.

 

5.3 Assistant de vie quotidienne

Oui, parce que même si on peut écouter de la musique avec Alexa et gérer notre système domotique, ce joujou est avant tout dans notre salon afin de nous faciliter la vie ! Ce que j’ai également apprécié, c’est encore une fois, que même pour des tâches simples, Alexa peut nous simplifier la vie!

Par exemple, je veux noter un rappel. Avant j’aurais dégainé le téléphone, mais désormais, il me suffit de dire : « Alexa, ajoute « poster le courrier » à ma liste des choses à faire », et hop, c’est noté. Ajoutez à cela un petit scénario IFTTT pour l’ajouter aux rappels d’IOS et hop je suis notifié de ma tâche à effectuer. Idem pour la liste des courses!

Puis il y a ces services simples, qu’Alexa peut nous rendre.. Par exemple, « Alexa, quelle est la météo du jour », pour avoir en détail  la météo du jour, ou encore « Alexa, que signifie exorde? » pour se faire expliquer des mots … Alexa peut également vous raconter des blagues, des histoires, ou encore jouer une comptine pour les enfants

Bref, des choses simples, mais une fois de plus, des services qui vous évite de sortir le téléphone ou l’ordinateur.

6. Et la sécurité des données dans tout ça ?

Alors on peut effectivement se demander si avoir un micro allumé en permanence dans notre maison craint pour notre vie privée? Ou si cette enceinte connectée ne nous écoute pas en permanence ?

J’ai enquêté à ce sujet, même si Amazon enregistre toutes vos demandes, l’entreprise dit utiliser ces données uniquement pour améliorer l’expérience d’utilisation, ou pour vous simplifier la vie au fur et à mesure des utilisations. Par exemple, pour vous proposer de la musique qui correspond plus à votre style au fur et à mesures des demandes lorsque vous dites « Alexa, mets moi de la musique ». Pour retrouver le lien de leur politique de confidentialité concernant les données utilisées par Alexa sur ce lien

Mais que se passe-t-il lorsque Alexa n’est pas déclenchée. Écoute nous-t-elle? J’aurais voulu effectuer un test afin de voir le transit des données lors ce que l’enceinte est en attente d’ordre. Mais cela n’est malheureusement pas possible avec ma Livebox, il m’aurait fallu un routeur permettant le tracking des flux de données de chaque appareil de mon réseau. Alors n’ayant pas pu vous offrir cela, j’ai parcouru le web à la recherche d’indice.

Première piste, une interview de Al Lindsay, vice-président du logiciel Alexa chez Amazon, dans laquelle ce monsieur dit que tant que le mot magique « Alexa » n’est pas prononcée, aucune donnée n’est envoyée sur le cloud.Tout se passe en local dans un premier temps, puis lorsque le mot est detecté, Alexa se connecte au cloud pour interprêter la commande. (source Slate.fr).

Deuxième piste, je vous ai trouvé une analyse poussée des flux de données transmises par Alexa. Dans cette dernière on y voit que l’enceinte connectée communique régulièrement avec les serveurs Amazon, mais uniquement pour les mises à jours ou pour signaler sa présence sur le réseau. Mais aucune donnée de voix n’est transmise tant que le mot Alexa n’est pas prononcée.  (Source iot-test.org)

Pour clôturer ce sujet, mise à part un petit couac qui a eu lieu aux Etat Unis il y a quelque temps, où un couple avait vu leur conversation envoyée à l’un de leur contact suite à de mauvaise compréhension de l’enceinte, l’utilisation de l’Echo Dot semble « safe ». On peut toujours se poser la question de savoir si nos conversations ne sont pas utilisée à des buts commerciaux, comme le font nos smartphones, mais je n’ai pas remarqué de propositions publicitaires ciblées de la part d’amazon

Dans tous les cas, si vous vous sentez dérangés, il est possible de désactiver le microphone d’Alexa en appuyant sur le bouton dédié pitié sur le dessus de l’Echo Dot.

 

7.CONCLUSION

L’Echo Dot est un bon produit, j’en suis satisfait, et même ma femme qui n’était pas franchement enchantée de voir débarquer cet engin, en est ravi ! Bref, ce jouet nous permet surtout de ne plus avoir à sortir les smartphones pour effectuer des choses toutes simples comme mettre de la musique, avoir la météo de demain, ou encore noter des rappels … Quel gain de temps!

La compréhension des ordres est plutôt bonne grâce aux 7 micros intégrés, mais il faut quand même que l’environnement ne soit pas surabondant de bruits.

Avec la domotique j’aurais aimé que l’intégration avec l’eedomus ait été un peu plus avancée, mais tout vient à point a qui sais attendre. Pour le moment, le pilotage des modules relais ou On/off est sympa, même si je trouve que ça reste un peu gadget. Mais bon là encore ça évite de dégainer le smartphone donc c’est toujours un gain de temps. Lorsque la possibilité de piloter le chauffage sera inclue (changer les valeurs des zones de température à la voix, ou même les désactiver) et lorsque nous pourrons faire parler Alexa via l’eedomus pour avoir un retour de valeur des capteurs, là je pourrais dire que j’en suis satisfait.

Pour les autres systèmes domotiques, je n’ai pas pu tester. Aux vu des différents avis, nous sommes sur les débuts et beaucoup de choses sont à améliorer, mais globalement les intégrations ne sont pas trop mal abouties. Si vous souhaitez piloter des thermostats connectés comme les Netatmo ou Nest, là vous n’aurez pas de mal puisque les retours sont positifs.

J’ai également aimé l’intégration avec le service IFTTT. Ça ouvre plein de portes pour interagir avec d’autre modules ou même avec des plateformes internet.

Reste la sécurité de vos données dans tout ça… Effectivement l’acceptation de cet intrus demande un peu de temps. Même si Amazon affirme ne pas utiliser nos données contre notre gré, uniquement pour améliorer l’expérience utilisateur, on ne peut s’empêcher de penser, que comme Google, l’entreprise américaine doit en profiter pour écouter ce qu’il se passe dans nos foyers afin de connaitre un peu mieux nos habitudes de consommation…

Malheureusement je n’ai pas eu l’enceinte connectée de Google entre les mains pour comparer, donc je ne pourrais pas vous dire laquelle des deux est la mieux.… 🙁

A ce jour, je trouve que cet Echo Dot est sympa, je regrette même de ne pas avoir choisi l’Echo pour avoir une meilleure qualité sonore. Bref si vous aussi vous en avez marre de sortir votre téléphone toutes les 5 minutes pour des taches simples, vous pouvez foncer !

 

PRIX :

49,99€
59,99
1 new from 49,99€
as of 20 septembre 2018 4 h 36 min
Amazon.fr
Free shipping
49,99€
59,99
1 new from 49,99€
as of 20 septembre 2018 4 h 36 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
1 new from 99,99€
as of 20 septembre 2018 4 h 36 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
1 new from 99,99€
as of 20 septembre 2018 4 h 36 min
Amazon.fr
Free shipping

Vincent

Dessinateur /projeteur dans le milieu industriel, issue d’une formation technique, mon parcours professionnel m’a fait naviguer dans plusieurs milieux, techniques. Ayant étudié l’automatisme durant mes études, puis délaissé le sujet plus tard, aujourd’hui je souhaitais m’y replonger en me mettant à la domotique. En effet l’automatisation de la maison me semble aujourd’hui incontournable, notamment pour la gestion d’énergie.

Vous aimerez aussi...

Ajoutez votre touche à cet article en commentant !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.